L’événement à ne pas manquer : « Une introspection », l’exposition de Jean-Paul Goude

Grace Jones, muse de Jean-Paul Goude

Grace Jones, muse de Jean-Paul Goude

C’est au Théâtre de la Photographie et de l’Image à Nice que l’on retrouve le travail de Jean-Paul Goude. Du 14 février au 25 mai 2014, Une introspection réunit 236 œuvres de ce grand photographe contemporain. L’artiste sera présent lors du vernissage le 13 février à 19h, ainsi que lors d’une rencontre avec le public le samedi 15 à 14h30.

Mondialement connu, Jean-Paul Goude travaille l’image publicitaire et médiatique avec talent. Il capte le pouvoir des images, composantes essentielles et maitresses de notre époque. Que ce soit sur des panneaux publicitaires ou sur des pages de magazines, ses multiples talents charment ceux avec lesquels il collabore. Jean-Paul Goude travaille notamment pour Chanel, Kodak, et photographie Laetitia Casta pour les Galeries  Lafayette. Comme un pas en avance sur son temps, le photographe étonne et ravit. Souvent, les critiques disent que c’est avec un regard aiguisé que Jean-Paul Goude capte la beauté de la femme, pour la sublimer.

Jean-Paul-Goude-Kenzo

Cet artiste aux multiples talents débute sa carrière en tant que dessinateur pour Marie-Claire. Puis, le magasin Printemps lui demande de décorer les vitrines de sa boutique.  En 1976, il réalise une série de photographies sur les communautés hispaniques et afro-américaines. Sa carrière photographique est lancée. En photographiant sa compagne, il montre son attirance pour les mises en scène, transformations et montages. Il photographie Grace Jones, sa muse, qu’il habillera de tenues étonnantes et décalées.

A son retour en France, il collaborera avec de nombreuses marques comme Guerlain, Perrier et Dim. Jack Lang, ministre de la culture sous François Mitterrand, sollicite l’artiste en 1989 afin qu’il réalise le défilé du Bicentenaire de la Révolution Française. Les codes volent en éclat. Pour le défilé, il choisit des personnes venant d’horizons différents, utilise des caricatures et raconte que c’était  « un défilé très idéaliste« . Son travail est un mélange de chic et de populaire, de bizarre et de merveilleux, d’humoristique et de dérangeant. A travers son objectif, il crée un monde et des personnages.

Laetitia Casta pour les Galleries Lafayette

Laetitia Casta pour les Galleries Lafayette

Lors du vernissage qui aura lieu le 13 février au Théâtre de la Photographie et de l’Image, sera diffusé un film d’une cinquantaine de minutes, spécialement réalisé pour l’exposition. Il retracera les débuts de la carrière de Jean-Paul Goude jusqu’à aujourd’hui, montrant son travail et éclairant certains passages personnels de sa vie. Une exposition que l’on ne peut manquer sous aucun prétexte.

Site de Jean-Paul Goude
Lilas-Apollonia Fournier

Publicités

3 réponses à “L’événement à ne pas manquer : « Une introspection », l’exposition de Jean-Paul Goude

Partagez votre avis en laissant un commentaire ! :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s