Exposition photographique « Des images comme des oiseaux »

des-images-comme-des-oiseauxDu 06 juillet au 29 septembre 2013 – La Friche Belle de Mai – Marseille

De passage à Marseille ? Jusqu’au 29 septembre 2013, la Friche de la Belle de Mai présente une exposition temporaire époustouflante, « Des images comme des oiseaux« .

Le photographe Patrick Toscani a sélectionné 676 photographies pour cette exposition. On y découvre, sur deux étages, les fabuleux travaux de ces 181 photographes élus.

« Des images comme des oiseaux » représente l’Histoire de la photographie contemporaine. L’installation est telle que l’on regarde comme un oiseau, les photographies étant exposées sur des tables d’archives. Il y a une espèce de corps-à-corps entre le visiteur et les œuvres. Quiconque franchit les portes de l’exposition ne peut rester indifférent aux images.

Les sujets sont vastes, beaux, laids, sombres, joyeux, familiers. Les photos représentent le mouvement. Parfois accompagnées de textes, elles présentent le portrait de la société du monde, d’hommes mais aussi d’animaux ou de paysages, comme Mexico de Burkhard.

Mexico - Burkhard - 1999

Burkhard « Mexico »

Certains artistes travaillent le corps, l’expression des visages, l’homme à part entière, comme Araki avec son œuvre Araki Diary. D’autres se focalisent sur les portraits, comme Charles Fréger. J’ai découvert le travail de cet artiste lors d’une conférence qu’il tenait à Hyères, au Festival International de Mode et de Photographie. « Des images comme des oiseaux » a ainsi présenté plusieurs portraits de jeunes garçons et adolescents après la natation. Son travail est beau tant il est à la fois brut et épuré.  

Charles Freger

Charles Fréger

Henri Huet est maître dans l’art de la photographie de guerre. Ses photos sont d’un réalisme saisissant.

VIETNAM WAR MEDIC CALLAHAN

Henri Huet

 Les artistes Edgerton, Oiseaux se battant, et Guillaume Jnot, Ecostream, tirent leur force de photographies de bêtes, en noir et blanc ou en couleurs.

Guillaume Jnot - Ecostream

Guillaume Jnot « Ecostream »

De la saturation, du flou ou encore des détails captivants grâce aux gros plans, l’installation n’a aucune restriction. On passe du noir et blanc aux couleurs fluorescentes. L’œil change de point de vue à chaque nouvelle œuvre. On s’immerge dans l’univers photographique, on oublie que ce sont de simples images. Ici, il ne reste plus que le mouvement. L’oeuvre de Valérie Jouve en est un parfait exemple.

Valérie Jouve - Sans Titre

Valérie Jouve « Sans Titre »

 « Des images comme des oiseaux » révèle la multiplicité des actions du regard. On circule à l’intérieur comme dans un grand livre animé. On fait un tour du monde pour découvrir différentes cultures, actions, beautés. Tout est informel. 

Nan Goldin "Valerie and Bruno"

Nan Goldin « Valerie and Bruno »

Philippe Terrier-Herman "La trilogie française"

Philippe Terrier-Herman « La trilogie française »

Lilas-Apollonia Fournier

Publicités

4 réponses à “Exposition photographique « Des images comme des oiseaux »

Partagez votre avis en laissant un commentaire ! :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s